Oscar et la Dame rose – Eric-Emmanuel Schmitt

Oscar et la Dame rose – Eric-Emmanuel Schmitt

Oscar et la Dame rose - Eric-Emmanuel Schmitt | Édition : Albin Michel

Si je m'intéresse à ce que pensent les cons, je n'aurai plus de temps pour ce que pensent les gens intelligents.

J’ai découvert Eric-Emmanuel Schmitt par le biais du livre « Les Dix Enfants que Madame Ming n’a jamais eus. » J’ai adoré ce livre. J’espérais qu’il en soit de même pour celui-ci qui fait également partie du Cycle de l’Invisible, avec huit autres ouvrages traitant de spiritualités. On m’a décrit « Oscar et la Dame rose » comme un livre riche en émotions. Je dois dire que j’ai été un peu déçue, même si j’ai été touchée par ce récit.

Oscar, atteint d’un cancer, apprend “par accident”, qu’il va mourir, dans douze jours. Alors que tous les adultes le fuient par peur d’affronter et de devoir lui annoncer cette vérité – qu’ils pensent que l’enfant ignore – il n’y a que « Mamie Rose », la plus vieille des infirmières qui reste fidèle à elle-même et à l’amitié qui s’était déjà créée entre eux par sa franchise et son faux pragmatisme. Pour trouver du réconfort, elle propose à Oscar d’écrire à Dieu et de lui demander de lui rendre visite. 

Le livre est donc la retranscription de ces lettres envoyées à Dieu.

De manière comique, créative, touchante et poétique, l’enfant relate donc son quotidien avec une approche particulière. Chaque jour compte pour dix ans, permettant d’une certaine manière de rattraper le temps perdu à venir…

Oscar nous entraîne alors dans sa vie d’enfant, d’adolescent, de jeune adulte… et ainsi de suite jusqu’à l’issue fatidique. À travers ses interrogations, ses interactions avec les enfants et les adultes qu’il côtoie à l’hôpital, on aborde certains questionnements spirituels, sociologiques et existentiels. Aborder ces sujets à travers les yeux d’un enfant qui va mourir, donne à cette lecture beaucoup de remise en question et d’introspection. 

Sa fin en pointillé m’a un peu déçue tout en implantant un triste sentiment de gratitude. À moins que cette fin en pointillé ne soit justement ce qui rend dramatiquement beaux les derniers jours de la vie d’un enfant âgé seulement de dix ans…

Oscar et la Dame rose – Eric-Emmanuel Schmitt
Disponible sur Amazon
Disponible sur Fnac